LES CHEVAUX


Les Chevaux d’Alexandra

Photo: Alexandra Meulemans

J’ai reçu Shogun de mes parents à 17 ans, le jour de son 4ème anniversaire le 02 Juin. Lorsque je l’ai vu pour la première fois j’ai été fascinée par sa personnalité de cheval sauvage et in-dressable. Il me rappelait le film “l’étalon noir” à se cabrer dès qu’on ouvrait la porte de son boxe. Avec son caractère bien trempé, il en a effrayé plus d’un et il a une facilité incroyable pour faire sortir la colère des hommes qui essaient de le dominer, car il n’est pas un cheval qui se laisse dominer.

C’est un guerrier et il est là pour rappeler aux êtres humains d’où ils viennent. Il les remet dans le chemin de l’humilité et les aide à se centrer.

Avec Shogun rien n’est jamais acquis. Aucune connaissance, ni aucune croyance. Il mettra au défi toute personne qui n’écoute pas la voie de son coeur avec rigueur et fermeté.   Si on veut l’approcher, il est nécessaire de se laisser guider par ses enseignements. C’est un guide, un enseignant, un maître, un guérisseur. Il nous permet d’aller à l’essentiel en un instant. Il nous permet de vider nos poubelles et laver notre linge sale. Il nous fait explorer notre puissance intensément par un chemin profond d’humilité. C’est lui qui m’a guidée vers mon potentiel de guérisseuse, c’est lui qui m’ouvre la voie. Je suis heureuse de l’avoir à mes côtés même si ce n’est pas un chemin facile, c’est avec lui que j’apprends le plus. Et c’est sur son dos que je me souviens la femme puissante qui m’habite.   Shogun est ma principale source d’inspiration. Si ce projet prend forme et a vu le jour aujourd’hui c’est surtout grâce à lui.  

Photo: Alexandra Meulemans

J’ai acheté Campeao à Lousada, près de Porto au Portugal. Il avait 3,5 ans. En fait, je cherchais un cheval dressé pour faire du spectacle équestre… Il était dans cette écurie où on me montrait plein de magnifiques chevaux lusitaniens qui auraient été parfaits pour ce que je cherchais. Sauf que, quand je ai vu Campeao, mon coeur s’est emballé, j’ai commencé à voir des couleurs vives tout autour de lui, je voyais son Aura. Je le voyais immense, d’une beauté incroyable. Et cette fougue qu’il émanait, cette joie, cette légèreté, cette sensibilité m’ont profondément touchée. Lui, qui n’était absolument pas dressé.   Je pensais quand même le dresser pour en faire un cheval de spectacle qui m’accompagnerait sur scène, mais malgré son côté show, il m’a ouvert à une toute autre voie. Depuis qu’il est entré dans ma vie, tout à considérablement changé. Mes perceptions se sont affinées et ma conscience s’est ouverte. C’est un cheval guérisseur, mon cheminement a complètement changé à son contact, il m’a fallu des années pour m’en rendre compte. Car l’air de rien, il a ce don incroyable de faire se déployer les ailes aux êtres humains autant qu’il peut nous enraciner dans la Terre.   De par sa seule présence, il est capable d’ouvrir les coeurs, de faire ressentir l’amour qui vit en nous. Ce cheval aujourd’hui accompagne véritablement des êtres humains à s’épanouir et à ouvrir leurs conscience à quelque chose de divin.   Une rencontre avec lui dans la douceur et la bienveillance a touché et a même été jusqu’à bouleverser les personnes qu’il a accompagné.   Gratitude à la vie d’avoir mis un tel cheval sur ma route! Je me sens si honorée et bénie et je chemine quotidiennement pour être cohérente et à la hauteur de l’amour que je reçois de ce merveilleux cheval.


Les Chevaux d’Aline

Photo: Cavalice

Tanpico le grand sage, le Gandalf du troupeau. C’est un lusitanien de 13 ans calme et sensible qui sait toucher le coeur de celui qui plonge dans son regard. Son péché mignon sont les gratouilles entre les cuisses!

Photo: Cavalice

Tolède le fougueux au sang froid, le chef du troupeau. Magnifique barbe de 13 ans il est indépendant, malin, parfois coquin. Doté d’une volonté à toute épreuve il sait venir bousculer avec justesse. Son péché mignon, venir plonger sa tête dans vos bras!

Gériko, le beau lusitanien mystérieux. Il a 5 ans. Il a de l’amour à donner en abondance à ceux qui sont prêts à recevoir. Comme sa soeur (et oui Gériko et Frimousse sont frère et soeur!) son péché migon sont les caresses délicates sur ses yeux.

Frimousse, jolie poupée lusitanienne de 6 ans. Aujourd’hui la seule jument du troupeau. Fine et délicate en apparence mais c’est une guerrière de feu qui se cache en elle. Ultra sensible, indépendante, elle fait chavirer les coeurs ouverts. Son péché mignon, c’est lorsqu’on pose délicatement nos paumes de main sur ses yeux !


Les Chevaux de Rebecca

Photo: Senior Clandestino

Sun Dancer a guidé mes pas vers les siens il y a maintenant 13 ans. A cette époque, j’avais rompu depuis quelques mois avec le milieu équestre. Il s’est alors manifesté à moi en Chef D’Orchestre pour réaccorder mon cœur au rythme de mon âme, me faisant vivre des expériences et aventures de vie intenses. Subtilement, il chuchota à mon oreille le chant ancestral de son peuple. Et, physiquement, il me montra la distorsion des extrêmes pour m’apprendre à trouver l’équilibre et l’harmonie dans la voie du juste milieu. Avec lui j’ai appris les enseignements de l’exil, lorsque nous étions tous les deux face au monde. Il m’apprit à me faire confiance en s’en remettant à moi et m’a permis de révéler la Femme Médecine étouffée en moi par mes doutes et la pression du regard des autres. Il me poussa suffisamment dans mes retranchements pour oser m’affranchir des autres et devenir Gardienne de Troupeau. Il fait de moi une « Femme qui court avec les Chevaux ». Chaque jour il me manifeste sa confiance en moi. Sun Dancer est l’Architecte de mon éveil spirituel et de l’élévation de ma conscience. Il m’a également permis de développer mes prises de consciences sur les brisures du Masculin. Aujourd’hui, il a 26 ans et chemine tranquillement en père adoptif et en apportant sa douceur et ses vibrations basses et puissantes à toutes personnes ayant suffisamment de cœur pour entendre ses messages subtils. Je suis honorée d’être l’Humaine qui va à ses côtés.

Photo: Senior Clandestino

Voici Gélinote la petite mais Grande Ponette (Petit Bec)

Cette Force Féminine haute comme 3 pommes et fine comme une plume est venue s’en remettre à moi pour se sauver la vie. Elle est venue guérir les maux de son corps qui emprisonnaient son esprit. Après avoir servi l’humain durant plus de 20 ans, sa santé l’abandonnait peu à peu. Alors que Sun Dancer me faisait sentir son insoutenable solitude dans sa vie équine, malgré la présence de ses compagnons, je décidai d’adopter Gélinote à l’âge de 22 ans. Dès lors durant plus d’un an, Gélinote a eu suffisamment confiance pour évacuer tout ce qui trop longtemps la rongeait de l’intérieur, tout ce qu’elle gardait enfoui en elle, pour survivre. Les symptômes physiques étaient terribles. Avec Sun, nous la veillions sans relâche. Je puisais dans mes ressources intellectuelles, instinctives et spirituelles pour appliquer les principes de guérisons nécessaires à son rétablissement. Puis un jour, cette combattante de la vie se redressa. Aujourd’hui, elle est la Gardienne des Chemins. Elle mène les autres troupeaux dans les différentes ères du lieu, honorant des cycles qu elle seule connait. Gélinote est le Phare de mon Troupeau. Elle m’enseigne l’art de la Guérison Personnelle et de la Force Vitale Intérieure. C’est un honneur pour moi d’avoir été choisie par elle pour l’accompagner dans ce cycle de vie.

Photo: Senior Clandestino

Folie est mon « Enfant Fille Rouge » « Child Red Girl ». C’est de nouveau Sun Dancer qui m’amena vers cette merveilleuse jument avant qu’elle ne naisse… Les problèmes de pieds qu’il traversa m’amenèrent à trouver la formation proposant les solutions les plus ajustées et équilibrées pour lui. Et cette recherche de formation m’amena à contacter celle qui quelques jours seulement après notre contact deviendrait sa naisseuse. D’ailleurs, je fus l’une des premières à être informée de la naissance de l’Enfant Rouge. 3 mois plus tard, je la vis pour la première fois lors d’un stage. A cette époque je ne savais pas que nos destins se lieraient. Puis tous les mois je la vis, car tous les mois je venais faire les pieds des chevaux de sa naisseuse. Mois après mois nous tissions des liens jusqu’au jour ou j’exprimais à haute voix mon attachement à elle. Et c’est ainsi que je sus qu’elle était à vendre. Et c’est ainsi que je sus, que je devais devenir son Humaine et cheminer sur la Grande Route avec elle. Deux ans après, elle rejoint ma petite structure avec Sun Dancer et Gélinote et les chevaux pensionnaires du moment. Nous marchions pas à pas ensemble, sur les routes et les chemins, au bord de l’eau. Moi qui n’ai pas d’enfant et qui n’avait pas d’expérience avec les Poulain. Folie m’appris ce que c’est que de faire fleurir, élever et soutenir. Chaque jour, sa Féminité m’amenait à prendre conscience de l’entièreté et de l’authenticité des Juments. Puis, un jour, à la sorti de la forêt traversée par la rivière, l’année de ses 5 ans, ce fut pour moi le moment de monter sur son dos. Comme un appel, ou un élan, il était temps. Pas avant, pas après, mais maintenant. Sur son dos nu, sa tête entourée d’un licol, s’entamait l’évolution de notre fusion. Folie m’appris le ressenti du Temps présent. Désormais, elle m’enseigne à aller sur la voie de l’indépendance par le développement personnel en lien avec la nature. Aujourd’hui, elle a 6 ans et permet aux générations futures d’honorer le cheval et de se positionner sur Terre en tant qu’individu juste, de bonté et de conscience. A moi, elle m’enseigne à ouvrir les portes sans craintes, alors qu’elles me semblent verrouillées. Elle me dit qu’il est temps lorsque c’est le moment. Comment ne pas laisser s’écouler quelques larmes en écrivant cette histoire. Je suis honorée d’avoir été choisie par l’Enfant Fille Rouge.

%d blogueurs aiment cette page :